Dans les écoles, on vise à identifier le plus rapidement possible les élèves susceptibles de présenter des difficultés d’apprentissage en lecture dans le but d’atténuer les conséquences de ces difficultés. Dans la lignée de ce courant mettant l’accent sur l’intervention précoce en lecture, une nouvelle recherche propose de dépister ces élèves à risque aussi tôt qu’à l’âge de 3 ans.

Extrait de « rire » – Publié le 28 juillet 2015 par Lucie Barriault

Les observations effectuées dans le cadre de cette étude à l’aide de l’électroencéphalographie permettent d’analyser le développement des capacités en littératie de l’enfant avec la « lunette » de la biologie.

 » Des environnements bruyants (comme une maison ou une classe turbulente) […] peuvent perturber les mécanismes du cerveau associés au développement de la littératie chez les enfants d’âge scolaire. »

Consulter l’article complet : http://rire.ctreq.qc.ca/2015/07/depistage-lecture/

partage de gain (2)

Publicités