Ils ont participé à un atelier proposé par Melle Séraphine® dans un centre de vacances pour enfants.

Le thème : le harcèlement (avec SLAM)

Outil utilisé : sophro conte (sophrologie)

slam.png

Interview de Pierre, animateur.
pghislain.jpg
 Cette semaine, un sophrologue s’est invité dans ton groupe d’enfants (les 11-12ans), comment s’est passée la rencontre?
Plutôt bien , sans savoir à quoi m’attendre, je me demandais justement si ce genre d’activités, qui requièrent un calme certain, pourrait fonctionner et la séance a vraiment plu au groupe.
 
As-tu toi aussi participé à la séance?
 
Oui j’ai également joué le jeu
 
Comment l’as-tu vécue?
 
Assez bien aussi, même si je suis quelqu’un qui a plus de difficulté à rentrer dans un imaginaire comme le réclame la séance, certains exercices pratiqués m’ont été, je pense, bénéfiques et je les utiliserai à nouveau très certainement.
 
Qu’en retiens-tu?
A titre personnel, je retiens surtout les exercices de respiration qui sont ceux qui m’ont fait le plus bien. Au niveau du groupe, je pense que le conte a vraiment été profitable, car il a permis de lancer une réflexion d’ensemble sur une situation (le harcèlement)  que chaque enfant connaît à un moment donné dans sa vie, quelle que soit sa position dans la situation vécue.
 
Penses-tu que le fait de faire appel à un sophrologue en centre de loisirs peut être une expérience à renouveler?
Pourquoi?
Je dirais que ce genre d’activité a tout à fait sa place dans un centre de vacances. D’une part, parce qu’elle donne aux enfants des clés pour gérer leurs émotions, leur stress. De l’autre parce que, comme je l’ai déjà souligné, elle engage une réflexion de groupe autour d’un phénomène qui, par moment, peut déstabiliser les enfants, et je pense que le fait d’en parler, de partager ses opinions sur ce que peuvent vivre  ou avoir vécu d’autres enfants, permet aussi aux enfants de se préparer à ce genre de situation. Quelque part, je pense que les enfants en tireront certaines leçons et que s’ils devaient se retrouver dans pareilles situations, ils en seraient moins touchés …
 
Si tu devais expliquer l’expérience en quelques mots à d’autres personnes, qu’en dirais-tu?
 
Je dirais que l’activité s’est déroulée en 2 temps. Tout d’abord un échauffement, comprenant des exercices pratiques permettant d’appréhender la sophrologie. Exercices de respiration, de détente et de gestion des émotions. Ensuite, une partie plus réflexive, avec la lecture d’un conte relatant l’expérience d’une enfant qui ne supportait plus les moqueries de certaines de ses « camarades » d’école. Ce conte qui sert ensuite de support à une réflexion  plus profonde sur l’histoire de cette jeune fille et sur la manière d’aborder ce genre de problèmes dans la vie de tous les jours. 
Par rapport aux enfants, que t’ont-ils dit au sujet de la séance?
J’avoue ne pas avoir eu beaucoup d’échanges avec eux à ce sujet, mais j’ai pu constater pendant la séance qu’elle avait touché le groupe et que les enfants avaient participé avec un certain « entrain »
 
Dernière question pour le fun: as-tu bien dormi après la séance?
Hé bien, oui, j’ai bien dormi, alors que c’est une période ou mes nuits ne sont pas forcément très reposante 🙂
 
 
Merci Pierre pour ce chouette témoignage!
 
***********************************************************************************
Livre de sophro-conte disponible sur MelleSéraphine E-Shop
 
Plus d’infos sur les sophro-contes?
 
Envie de me rencontrer?
Melle Séraphine® – « on tour » : https://gnomedesmots.wordpress.com/melle-seraphine-on-tour/
ou une suggestion d’événement?

Publicités