Les enfants cerfs-volants s’adressent aux parents qui viennent de perdre leur enfant (né ou non).

Après presque deux ans de patience et de recherches, d’expérimentation (je suis devenue maman), je suis ravie d’avoir « mis au monde » ce sophro-conte qui, je l’espère, vous apportera le soutien et le réconfort dont vous aurez besoin.

Il ne répond pas à toutes les questions et ne remplace certainement pas l’aide apportée par un spécialiste du deuil.

Courage et confiance!

Lise

melleseraphine.net

cerfs volants

Extrait de la préface

 

« Je me présente : je m’appelle Jessica, je suis maman de trois beaux enfants et de trois enfants cerfs-volants. En trois grossesses, j’ai vécu la joie et la peine : un de mes enfants s’est détaché à huit semaines d’aménorrhée. La vie nous fait parfois vivre des épreuves compliquées. Si vous lisez ce conte, vous savez de quoi je parle. Nous ne vivons pas tous de la même façon la perte d’un enfant : certains seront surpris, d’autres choqués, crispés de douleur ou parfois soulagés ( …) »

Jessica Heron

 

A qui s’adresse ce conte ?

 

La perte d’un enfant est quelque chose de tragique dans une famille. Dans ce conte, un nouveau-né perd la vie. Il est également adaptable dans le cadre d’une grossesse interrompue. Ne négligez pas la douleur que ces événements procurent à celles/ceux qui les vivent.

 

Auteure : Lise Larbalestrier – Melle Séraphine®

Avec la collaboration de Yanis Salmon (partie d’illustration)

et de Jessica Heron (préface)

Éditeur:Editions Eveil & vous

Publicités