Bonjour Cris.

Merci d’avoir répondu à ces quelques questions à propos du « carnet de naissance » que tu illustres par des photos de tes oeuvres. Une artiste qui illustre le travail d’une sophrologue, c’est étrange non?

1-portrait de Cris Cris Pereby: Illustrer le travail d’une sophrologue est tout d’abord très gratifiant, je suis heureuse de répondre à cette proposition. Cette pratique ne m’est pas vraiment étrangère. Il m’est arrivé, il y a des années d’expérimenter quelques séances qui m’ont apporté beaucoup de bien-être et d’apaisement dans des moments difficiles. D’autre part, autant qu’il m’est possible de le faire, je privilégie les médecines douces et je suis très proche d’un certain ésotérisme. Je pense que tout ce qui aide l’être humain à puiser dans ses propres ressources et dans la nature ne peut être que bénéfique, nous avons un grand potentiel d’auto-guérison que nous exploitons peu.

 

1-profil lise - CopieLili:  Pourquoi as-tu accepté cette aventure?

Cris Pereby : Comme je l’ai dit plus haut, je suis heureuse de contribuer pour une partie illustrée à ce carnet. J’espère que le sentiment de tendresse que j’éprouve pour la maternité et qui a été le moteur de ma création sera perçu et transmis à ceux qui vous liront. D’autres part, je souhaite que les auteures de ce carnet me tiennent au courant des résultats obtenus et je leur souhaite le plus vif succès.

Lili: Que penses-tu du carnet?

Cris Pereby : Ce carnet est très esthétique, sa couverture glacée en fait un objet doux au toucher. Un enfant peut avoir du plaisir à le caresser. Son contenu est très aéré et son écriture agréable à déchiffrer. Il laisse des pages blanches propices à l’expression de l’écriture ou du dessin. Il est facile d’usage aux parents et ludique pour les enfants.

 

Lili: Si tu devais conseiller l’utilisation du carnet en trois mots, quels seraient-ils?

Cris Pereby: Ecoute, compréhension, création ?

 

Lili : Tu abordes régulièrement le thème de la parentalité, de la grossesse  dans ta palette de créations, qu’est-ce que ça t’inspire?

Cris Pereby : Je crois que l’inspiration d’un créateur évolue avec l’âge. Lorsque j’ai commencé à modeler, j’avais une véritable passion pour la sculpture égyptienne, sa sobriété, sa stylisation et sa somptuosité. En partant de ces modèles j’ai réalisé des scribes accroupis, des femmes hiératiques et baigneuses alanguies. Ensuite j’ai été très touchée par la misère et la faim dans le monde, j’ai réalisé des mendiants, des enfants affamés et des femmes aux maternités tragiques. Je suis ensuite arrivée à mes propres maternités, l’amour inconditionnel que je ressentais pour mes filles fut la révélation que c’était là que je trouvais mon accomplissement. Les enfants sont la première création des jeunes femmes. Je n’avais pas fait le choix de mes maternités, mais elles me sont arrivées comme des cadeaux de la vie. Le rôle du père est loin d’être secondaire et j’ai eu la chance d’être solidement soutenue et protégée par le père de mes enfants. Voila sans doute la source de cette inspiration incontrôlée. Il m’est arrivé de partir sur un seul personnage et d’y ajouter un, deux enfants et parfois un père,…

Merci Cris 🙂

 https://www.facebook.com/pages/Contes-th%C3%A9rapeutiques-pour-enfants-et-ados-livres/596144910467197?ref=hl

**********************************************************www.melleseraphine.net*********************************

https://www.facebook.com/pages/Atelier-Gaston-de-Lupp%C3%A9/135832013138064?sk=info

J’en profite pour rappeler que les oeuvres de Cris Pereby et les livres de contes « lorsque le ventre s’arrondit » et « le carnet de naissance » sont disponibles à l’atelier Gaston de Luppé à Arles (France)

Présidente de l’association « L’Atelier Gaston de Luppé » : Christiane Perret-By

5, rue de la Bastille – Arles

TEL :0033 6 25 69 09 86
Publicités