Recherche

Sophro – contes pour enfants

Melle Séraphine®

Mois

juillet 2014

Les contes sur amazon.fr

Mais ça n’arrête plus 🙂
Voici les petits derniers arrivés sur amazon.fr ^^
A découvrir sans plus attendre ❤

(Encodez MELLE SERAPHINE dans la barre de recherche sur amazon.fr et découvrez-les 🙂 )

pub 2

Le guide des contes est sur ce lien
http://madmagz.com/fr/magazine/343696
Il vous permettra d’en savoir plus sur le contenu de chaque conte et ses objectifs.

Slam – en vente sur amazon.fr

rupture de stock

J’avais parié que le prochain conte qui paraîtrait sur Amazon.fr serait SLAM (le premier conte thérapeutique pour ados) Et j’avais raison!!! Mais quelle fût ma surprise lorsque j’ai vu les mots « EN RUPTURE DE STOCK » Waaaaaaaaaaaaaaaooooooouuuuuuuuuhhhhhhhhhh Alors tout simplement MERCI à vous d’utiliser ces livres de contes avec vos enfants et de me permettre de vivre mon rêve 🙂 A bientôt Lise http://www.melleseraphine.net

DOCU – comment vos enfants vous voient-ils?

http://positivr.fr/les-mamans-vues-par-leurs-enfants/

RENCONTRE – autour des contes

COVER CONTES NOIR BLANC

 

 

CLIQUEZ SUR LE LIEN POUR ACTIVER L’ANIMATION 

http://caricaturesoft.com/phc/share/animation/svg/?version=7&id=1408448755&width=500&height=375

Découverte des contes thérapeutiques pour enfants/ados/maternité

Présentation et explications sur les contes 
Comment les utiliser au quotidien avec son enfant? 
Comment les utiliser au quotidien dans son travail avec les enfants? 
Quel conte pour quel problème? 
Lecture d’un conte sur la maternité

Tarif « découverte »

INSCRIPTION OBLIGATOIRE : soit via l’atelier 1001 belges, soit via mademoiselleseraphine@live.be

———————————————————–

Le conte et son potentiel insoupçonné 
« Parmi les techniques qui donnent accès à l’inconscient {…}, il en est une qui est privilégiée en harmonie vitale par la sophrologie: c’est celle du conte. » 
H. Ballant. 
Etant consciente que chaque individu possède, en lui, tout ce qui lui est nécessaire pour s’aider lui-même, ce carnet constitue un point de départ, une suggestion, une porte ouverte sur le monde de l’inconscient. Utiliser les contes, c’est croire en la puissance infinie de ceux-ci. 
Ce puits, dans lequel se logent le vécu et les ressentis face à une situation problématique, réelle ou non, regorge de ressources et de capacités illimitées et souvent insoupçonnées. 
Alors pourquoi devrions-nous attendre d’avoir atteint l’âge adulte pour revivre et résoudre des situations de notre passé, de notre enfance, voire de notre naissance ? 
Si vous avez acheté ce livre, c’est que vous souhaitez vous engager activement dans le développement psycho émotionnel de votre enfant. 
Votre choix s’est porté sur cet ouvrage car le moment est venu de dénouer l’une ou l’autre situation problématique dans le quotidien de votre bambin. 
Avant toute chose, je vous invite à prendre connaissance de ce qui suit, car votre choix n’est pas anodin. 
Le pouvoir du conte est immense. 
Un conte. 
Une fable. 
Un bref récit. 
Une anecdote. 
Ou encore une parabole dont l’objectif premier est d’attirer l’attention de l’auditeur, afin de lui permettre d’entrer en communication avec son inconscient. 
En faisant remonter à la surface certains faits, événements ou situations problématiques, le conte peut également être utilisé pour solutionner les problèmes rencontrés au quotidien, pour faire un choix existentiel ou dépasser une peur. 
Le processus est très simple : l’auditeur, attentif à la trame de l’histoire, lâche prise sur ce qui le perturbe ou l’obsède. Le cerveau gauche, neutralisé par l’étape précédente, laisse le cerveau droit, siège de l’intuition, donner libre court à sa créativité.

Grâce à l’état de conscience modifié dans lequel l’auditeur se trouve, il s’identifie à l’un des personnages, et la transformation s’opère d’elle-même. 
Attention, l’utilisation des contes a ses limites: travailler avec les contes signifie que les intervenants (lecteur et auditeur) s’impliquent tous deux dans le changement de l’auditeur. 
Le lecteur prend le rôle du « guide ». 
L’auditeur, celui du « patient ». 
L’utilisation d’un conte peut changer des vies, il faut en être conscient avant d’entamer toute lecture.

Ce carnet étant destiné aux enfants, je me permets de citer une mise en garde supplémentaire: l’un des pièges qui guette l’utilisateur du conte (source : Michel Dufour): 
« L’adulte qui n’est pas en harmonie avec son enfant ou qui est trop préoccupé par ce qui se passe dans son propre inconscient peut choisir de raconter des contes de fées sur la base de ses propres besoins, sans tenir compte de ceux de l’enfant.» 
Bettelheim 
Je vous invite donc à respecter la trame de chaque conte dans leur entièreté. Reportez-vous à la partie « Comment utiliser ce carnet? » avant de débuter la lecture. 
Les avantages du conte selon H. Ballant :

« La technique des contes n’est pas menaçante. Le sujet n’est pas directement impliqué dans l’histoire. 
Elle est séduisante : elle attire l’attention des sujets les plus récalcitrants. 
Elle favorise l’autonomie : l’individu a besoin de saisir le sens du message, et en vient lui-même à des conclusions ou à des actes. 
Elle peut être utilisée pour dépasser les résistances naturelles au changement. 
Et elle est flexible: s’adaptant à la plupart des situations de la vie de tous les jours. » 
————————————————————– 
http://ma.blogs.dhnet.be/archive/2014/07/11/a-partir-de-septembre-nouveaux-tarifs-577673.html

En détail

30 août 2014

14:30-15:30

1 heure

Hainaut – 7090 Braine-Le-Comte

5,00 €

 

Ou

02 septembre 2014

18:00-19:00

1heure

Hainaut- Braine-le-Comte

5,00€

DOCU – les enfants jetables

 

A l’heure actuelle, dans beaucoup de pays, les enfants sont maltraités, abandonnés ou mis à la rue pour diverses raisons.

Le Père Gabriel Mejia « récupère » ces enfants, les met en sécurité, leur offre un toit, les nourrit et leur apporte ce dont tout enfant a besoin : de l’attention, de l’affection et de l’amour pour pouvoir se reconstruire et grandir sereinement.

J’insiste sur les moments de qualité au quotidien, ils ne sont pas un luxe mais une nécessité.

 

Laissez-vous inspirer par l’Oeuvre de cet homme et faites tourner si vous pensez si l’exemple vaut la peine.

 

Lise Larbalestrier

http://www.melleseraphine.net

PROJET – Soutenez leur projet

http://www.touscoprod.com/fr/lodysseedelempathie

 

Vous avez encore quelques jours pour soutenir ce projet 🙂

C’est pour les enfants 😉 

LL

En route vers de nouvelles aventures

1-20140708_173512 (1)

RDV – Lune Rouge avec Miranda Gray à Paris 2015

>>Atelier : Lune Rouge (Red Moon)

Lundi 23 février 2014 de 9h00 à 18h00 
ARTIC, 6 rue du Paradis, 75010 PARIS

Un atelier sur les mystères du cycle mensuel basé sur le livre de Miranda Gray « Lune rouge – Comprendre et utiliser la sagesse du cycle menstruel ». C’est l’occasion d’en savoir plus sur notre nature cyclique, notre transition mensuelle par les énergies des quatre archétypes féminins – « des femmes mythiques ».

Cela nous donne aussi la possibilité de comprendre nos phases de capacités accrues ainsi que la façon dont nous pouvons prendre conscience de ces capacités et de les exprimer et de les apprécier. L’atelier est adapté pour toutes les femmes, pour tous les âges.
 

red moon  viergeEcrivain (Red Moon, The Optimized Woman) et animatrice d’ateliers sur le féminin,

Miranda Gray amène une énergie renouvelée grâce à l’alchimie des enseignements celtiques, de la mythologie, du tarot et des cristaux.

Porteuse de l’énergie du féminin sacré, elle est l’initiatrice du mouvement international « Womb Blessing« .

Traduction en français en simultané.

Atelier « Lune rouge » avec Miranda Gray – Paris octobre 2013

Participation: 150€ | 130€ si paiement des arrhes avant le 30 septembre 2014
Arrhes 50€ | Téléchargez le bulletin d’inscription
Plus d’information 06 63 27 67 00 | info@atelierdesames.com
 

CONSEIL – L’éducation à la finlandaise

http://www.kaizen-magazine.com/les-secrets-de-leducation-a-la-finlandaise-chaque-eleve-est-important/

eXTRAIT :

Chaque élève est important

Il y aurait beaucoup à dire sur le modèle finlandais, ses pratiques, sa structure et ses modes d’évaluation, mais ce qui fait le secret de son étonnante réussite réside peut être dans le choix du pays de replacer l’élève, et non les savoirs, au cœur du système scolaire. Chaque élève est important et c’est l’école qui doit s’adapter à cette singularité, plus que l’élève à un système rigide.

Comme le dit Paul Robert, « l’idée qu’un élève heureux, épanoui, libre de se développer à son rythme, acquerra plus aisément les savoirs fondamentaux n’a rien d’une utopie de pédagogue illuminé en Finlande : c’est tout simplement ce qui oriente l’action de tous : Etat, municipalités, chefs d’établissement, professeurs… ». M. Hannu Naumanen, principal du collège Pielisjoki, précise : « on ne peut forcer les élèves ; il faut leur donner des possibilités différentes d’apprendre, d’acquérir des compétences. »

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑